Faire le premier pas et être à mi-chemin / consultations sur RDV par téléphone, Skype ou en cabinet

En transports en commun

. M2 : Victor Hugo

. Bus 82 : Victor Hugo

. RER A : Charles de Gaulle - Étoile

. M6 : Trocadéro
. M9 : Trocadéro ou Rue de la Pompe​

En voiture

. ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Places de stationnement public payant

. Parking privé Vinc​i

En vélib

Stations Victor Hugo ou Raymond Poincaré

© 2018 unpsyquiparle.org  - Tous droits réservés

Mentions légales - Remerciements

Membre de l'association de transgénérationnel Le Jardin d'idées

unpsyquiparle.org est référencé sur annuairesante.com : annuaire de la santé 

Numéro SIRET : 83276083900015 / Code APE : 8690F

  • Cédric Aupetit

"Les apports théoriques de Didier Dumas à la psychanalyse", conférence de Bruno Clavier


L'association Le Jardin d'idées organise régulièrement des Causeries au sein du forum 104 (104 rue de Vaugirard, Paris 6ème).

Après un parcours psychanalytique au sein des écoles freudiennes et lacaniennes, puis auprès de Françoise Dolto, Didier Dumas est revenu tout au long de son activité, comme dans ses nombreux livres ("L'Ange et le Fantôme", "La sexualité masculine", "Sans père et sans parole", "La bible et ses fantômes", "Et si nous n'avions toujours rien compris à la sexualité ?", "La sexualité des ados racontée par eux-mêmes"), sur les concepts théoriques de la psychanalyse.

Il a transgressé un grand nombre de concepts théoriques de la psychanalyse classique pour proposer une clinique psychanalytique basée sur de nouveaux outils théoriques.


Parmi les apports majeurs de Didier Dumas à la psychanalyse, devenue transgénérationnelle, par son entremise, on distingue :

1.- L'impensé généalogique, le transgénérationnel et la clinique du fantôme. Pour Didier Dumas, nous sommes le fruit de nos histoires familiales, de notre arbre généalogique.

2.- Il met la question de la mort au centre de la psychanalyse transgénérationnelle, au même titre que la sexualité pour donner la possibilité à ses patients de répondre aux questions suivantes : "Comment je suis né(e) ?" et "Comment je vais mourrir ?"

3.- Il connecte la psychanalyse transgénérationnelle à d'autres aspects de l'être humain que le mental, en utilisant, par exemple, l'énergétique, la communication facilitée, le spirituel et des rituels d'origine amérindienne (Sioux-Lacotas),...

4.- Avec l'analyse des rêves, Didier Dumas pose le retour de l'image et des représentations intérieures dans la cure psychanalytique comme ouverture sur le monde de l'enfance et de l'archaïque (le temps du foetus, du nourrisson et du bébé).


Aussi surprenant que cela puisse paraître, la psychanalyse classique considère le sujet indépendamment de ses parents. Recevoir un enfant en thérapie avec l'un de ses ou ses parents a été une petite révolution commencée par Françoise Dolto dans sa clinique.


Didier Dumas utilisera des outils d'autres qu'il développera pour approfondir sa clinique :

1.- L'originaire de Piera Aulagnier. La psychanalyse classique pense l'enfant oedipien. Mais des suites des travaux de Piera Aulagnier et de ses travaux sur l'Originaire, Didier Dumas avance que l'enfant de moins de 3 ans est hors temps et hors espace, qu'à cet âge, il est le monde, son père, sa mère, la chaise, la table. Il ne se pense pas du tout séparé du monde. L'enfant est en miroir par rapport à l'autre.

2.- L'oedipe comme moment d'intégration de la sexualité ("J'étais où avant ?") et de la mort ("Je serai où après ?") par l'enfant. Pour Didier Dumas, il n'y a pas de complexe de castration, contrairement à ce qu'avance la psychanalyse freudienne. Selon Didier Dumas, aucun homme n'a peur de perdre son sexe.

3.- Le "Père positif", la question du père n'était pas évoquée en psychanalyse de manière positive. Didier Dumas remet à l'honneur la question du père dans le développement de l'enfant. Dans le complexe d'Oedipe, l'enfant aime trop l'enfant pour avoir envie de le tuer. Le père freudien est le père de Freud.

4.- La duplication : un enfant avec ses parents copie-colle les structures de ses parents. Dans l'identification freudienne, il y a une sorte de choix, dans la duplication non.

5.- L'intégration de la sexualité physique dans la psychanalyse. Didier Dumas parlait de sexualité, au sens physique, vécue. Les psychanalystes parlent de sexualité psychique. Il remet à l'honneur cette sexualité au sein de groupes de paroles.

6.- La communication facilitée ou psychophanie des suites des travaux d'Anne-Marguerite Vexiaux

7.- L'intégration des rituels amérindiens dans la clinique, ouverture sur une autre dimension de l'esprit.